Conseil québécois du théâtre
Prix Sentinelle

Les travailleur.euse.s de l’ombre, passionné.e.s et persévérant.e.s sont des allié.e.s essentiel.le.s pour les équipes artistiques. Le CQT honore ces fonctions qui font partie du large éventail des professions œuvrant au sein du milieu théâtral, tels les postes de direction, d'administration, de communication, de diffusion, de production, de technique et de médiation.

Le prix Sentinelle - Carrière est remis à un.e travailleur.euse culturel.le dont le parcours professionnel s'est illustré par une contribution remarquable qui laisse un héritage notoire au milieu théâtral québécois.

Le prix Sentinelle - Engagement durable est remis à un.e travailleur.euse culturel.le dont les actions professionnelles et les initiatives sont porteuses d’innovation et structurantes pour le développement de l’art théâtral québécois.


 

HISTOIRE

En 2013, à l'occasion des 30 ans du ​​Conseil québécois du théâtre, le prix Sentinelle a été créé afin de favoriser la reconnaissance des travailleurs culturels. Le nom évoque la veilleuse qui reste allumée dans les théâtres lorsque ceux-ci sont plongés dans l’obscurité après les représentations ou les répétitions. Cette veilleuse est aussi appelée la sentinelle.

Pour le CQT les travailleurs culturels illustrent cette sentinelle toujours présente. Passionnés et persévérants, ils sont des appuis indéfectibles auprès des artistes qu’ils accompagnent. Ils représentent des piliers stables dans les équipes de travail, veillant au grain. Quelques soient les fonctions qu’ils occupent, le bon fonctionnement de l’ensemble des rouages de la machine artistique demeure leur credo. Ils sont le cerveau gauche, complément direct à la dimension créative dans laquelle ils opèrent.

À ce jour, 31 lanternes ont été remises par le conseil québécois du théâtre à la Journée mondiale du théâtre. 

ORIGINE DU NOM

Il n’existe pas de consensus sur l’origine de cette tradition. Il existe deux explications plus probables. La première est basée sur le croyance que chaque théâtre abrite des fantômes pour qui une lampe doit rester allumée sur la scène afin qu'ils puissent jouer. Selon cette croyance, cela permettrait d’éviter que le théâtre soit maudit ou ensorcelé durant les représentations.  

L’autre explication, moins fantastique et plus pragmatique, suggère un simple souci de sécurité voulant qu’au moins une lumière reste en veille dans le théâtre. Cela devrait donc réduire les risques d’accident durant la fermeture des lieux et faciliterait la réouverture le lendemain.  
 

LE TROPHÉE

Les lampes ou «sentinelles» remises lors de chaque cérémonie, sont conçues par l’artiste Jonas Veroff Bouchard, scénographe, concepteur d’accessoires, d’éclairage et lampiste, à partir des matériaux recyclables. Depuis sa première édition, Jonas a élaboré chacune des 33 lampes qui ont été remises. Chaque lampe est unique et son design change d’une année à l’autre.
 

DEUX CATÉGORIES

Le prix Sentinelle est composé de deux catégories.

PRIX DE CARRIÈRE (2013 -)

Ce prix souligne 25 ans de carrière et une contribution remarquable au milieu théâtral professionnel, que ce soit au sein d’associations professionnelles, de compagnies, de diffuseurs, de festivals ou d’écoles professionnelles.

PRIX POUR UNE RÉALISATION EXCEPTIONNELLE (2013 - 2015)

Ce prix souligne une réalisation exceptionnelle effectuée au cours des 5 dernières années au sein du milieu théâtral professionnel. 

​​ENGAGEMENT DURABLE (2016 -)

En 2016 le prix réalisation exceptionnelle a été remplacé par le prix engagement durable, qui souligne l’engagement d’un travailleur culturel oeuvrant au sein du milieu théâtral depuis au moins 5 ans - que ce soit au sein d’associations professionnelles, de compagnies, de diffuseurs, de festivals ou d’écoles professionnelles - et dont les actions professionnelles soutiennent de manière probante le développement de l’art théâtral québécois

DOSSIER DE CANDIDATURE

Le dossier de candidature est construit et présenté par un groupe de personnes considérant qu’un.e artiste mérite de recevoir le prix Sentinelle. Les soumissionnaires doivent s’assurer que l’artiste possède les exigences de chaque catégorie à laquelle il prétend. 

Les éléments du  dossier de candidature comprennent une lettre de présentation du candidat, signée par le ou la dépositaire du dossier, trois lettres d'appui à la candidature démontrant une large reconnaissance des pairs du milieu théâtral, et le curriculum vitae illustrant les compétences professionnelles du travailleur. Un dossier peut être présenté plusieurs fois.

LE JURY

Les candidatures sont analysées par un jury formé d’au moins cinq professionnels du milieu théâtral : deux membres du Conseil d’administration, deux membres du Comité Rayonnement et Promotion du CQT et un.e invité.e. Le jury maintient la confidentialité de l’ensemble de ses délibérations et décisions.

VOTE

Tous les dossiers sont analysés préalablement à la réunion de vote par les membres du jury. Durant la plénière, le jury analyse les candidatures ayant retenu leur attention et passe ensuite au vote uninominal majoritaire.

Archives

Consulter les archives de :
Politique éditoriale | Crédits
© Copyright 2022 | Tous droits réservés. Conseil québécois du théâtre.