Conseil québécois du théâtre
Lettre ouverte de la relève

Le Conseil québécois du théâtre (CQT) invite à toute la communauté théâtrale québécoise à lire la lettre ouverte rédigée par La table de concertation de la rèleve du CQT. 
........

La relance de quoi?

Nous sommes celles et ceux à qui vous avez ouvert la voie. Certain.e.s nous appellent simplement « la relève ». Nous évoluons à vos côtés, sommes allumé.e.s et mobilisé.e.s, mais aussi pour plusieurs, déjà essoufflé.e.s et abîmé.e.s. Au regard de l’état de notre milieu après deux ans de pandémie, nous vous invitons, collègues, à faire le point et à rêver nos métiers, à ce que certain.e.s se plaisent à appeler « notre industrie », ce que nous appelons surtout notre communauté. Cette lettre est un appel à la solidarité.

Le paysage théâtral québécois du printemps 2022 est fait de ruines. Des ruines humaines faites d'innombrables épuisements professionnels, d’insécurité financière, de stress qui ronge les os à force de reports, d’annulations et d’embouteillage de programmations. Et des ruines imaginaires; celles de toutes ces potentielles créations qui sont encore dans les limbes de nos imaginations et pour lesquelles on a bien peur qu’elles y restent. 

Depuis maintenant deux ans, nous nous démenons tous et toutes pour garder la tête hors de l’eau, sauver une structure défaillante, « faire rayonner le milieu », travailler à la relance… Mais une relance de quoi, au juste? Une relance d’un système qui survit grâce à des salaires risibles ou même à du travail non rémunéré? Une relance sans filet social? Une relance faite de spectacles en reprise sans risque pour les programmateurs et programmatrices? Avec trop peu d’espace de recherche et de réflexion?  En voyant nos collègues épuisé.e.s et surmené.e.s, nous avons dit en coulisses : « Plus jamais. ».  À la seconde où nos théâtres ont rouvert leurs portes, tout est parti en fumée. Nous avons laissé derrière nous les réflexions essentielles qui ont animé nos esprits confinés pour faire mieux.

Mai 2021 : la relève s’organise! Un événement virtuel rassemble des dizaines de jeunes artistes : la Jasette de la relève théâtrale. Interprètes, concepteur.rice.s, auteur.rice.s, metteur.se.s en scène,  dramaturges, assistant.e.s à la mise en scène, régisseur.e.s, technicien.ne.s et directeur.rice.s techniques et de production et travailleur.se.s culturel.le.s profitent de ce moment pour faire le point sur l’état de leur milieu de travail, l’état de leur créativité et de leur insertion professionnelle. Les inquiétudes sont multiples : y a-t-il une place pour nous? 

Au moment où la communauté théâtrale s’affaire à une relance frénétique de ses activités, la nécessité d’un groupe afin de garder ces réflexions vivantes, d’établir des stratégies et des actions concrètes et de représenter nos intérêts se fait sentir. À l’automne 2021, une table de concertation pour la relève est créée, appuyée par le Conseil québécois du théâtre (CQT). C’est ce même groupe qui vous interpelle aujourd’hui. Nous voulons travailler ensemble à une relance réfléchie, à l’image de nos envies d’équité et de bien-être.

Nous vous invitons à instaurer puis consolider des conditions de production justes et bienveillantes, à sortir de cette logique productiviste à l’encontre de la création et qui finit immanquablement par se retourner contre nous. Rejeter le productivisme, c’est aussi donner une place de choix à la recherche-création, celle qui permet de chercher, de se perdre, de rater, d’esquisser, celle qui permet à la relève d’aller à la rencontre de sa pratique. Un espace de travail pour les artistes sans l’impératif de présenter quelque chose à tout prix. Un lieu qui offre sa confiance. Puis, quand vient le temps de présenter nos œuvres, il faut s’assurer d’avoir de bonnes conditions de diffusion. Une œuvre diffusée doit avoir accès au financement. Une diffusion doit venir avec un réel appui, un engagement financier, administratif et artistique. 

Nous évoluons dans un écosystème fragile où la collaboration entre les générations doit être plus importante. Comment assurer la pluralité des voix, des identités et des pratiques, essentielle pour la santé du dialogue établi entre les publics et nous ? Chacun.e peut faire sa part, les institutions comme les compagnies établies, les associations d’artistes comme les écoles, les diffuseurs comme les subventionneurs. Les initiatives par et pour la relève, bien que pertinentes, nous épuisent souvent et ont leurs limites. Nous lançons un appel à ouvrir vos maisons et à vous engager à offrir un espace à la relève afin que chacun.e trouve sa place dans notre communauté et ne prenne pas la porte pour de bon comme plusieurs l’ont fait dans les deux dernières années. 

Malgré tout notre amour pour notre travail, nous n’adhérons pas à cette culture de précarité ni au don de soi, de notre santé mentale et physique au nom de la “vocation”. Nous ne désirons pas entretenir une relation toxique avec notre pratique seulement parce que c’est ce que notre communauté a toujours enduré. Nous pouvons collectivement faire mieux et profiter de cette relance pour exiger de meilleures conditions de travail pour tous et toutes. Nous devons continuer de militer pour une réforme de l’assurance-emploi qui reconnaîtrait les particularités de notre statut et qui s’adapterait à notre réalité et toute autre mesure favorable à notre bien-être financier. 

Le dernier budget provincial et autres mesures exceptionnelles nous donnent espoir. Mais encore faut-il que l'argent ruisselle jusqu'aux artistes. Nous voulons faire partie de cette discussion. Nous devons aussi questionner l’éthique derrière les successions des compagnies qui limitent une redistribution équitable des fonds publics. Et ça ne concerne pas seulement les instances gouvernementales. Nous pouvons agir concrètement à même nos équipes de travail : le droit à la déconnexion, ne pas se soumettre à la pression de créer de nouveaux projets sans financement adéquat, l’implantation de politiques contre le harcèlement, etc. Nous devons pérenniser ces mesures pour les prochaines générations et limiter ainsi l’exode des jeunes artistes. 

Nous revendiquons de la transparence, de l’horizontalité, de pratiquer le sens du collectif dans nos théâtres, nos maisons. Nous avons tous et toutes la responsabilité de participer à une communauté paritaire, féministe, antiraciste, décoloniale, anticapacitisme, inclusive des personnes PANDC (personnes autochtones, noires et de couleur), queer, membres de la communauté LGBTQIA2S+. Une communauté qui fait une place aux personnes marginalisées dans tous les corps de métier, aux autodidactes et aux personnes formées ailleurs qu’au Québec. Mettre fin à cette culture de la compétition, cultiver la bienveillance, décloisonner les arts vivants. C’est ainsi que nous gagnerons la bataille de l’imaginaire et entrerons en réel dialogue avec le monde. 

Nous saluons les initiatives des différentes organisations pour mieux intégrer la relève : stages, bourses des différents bailleurs de fond, appels d’auditions, appels de résidence… Que ces initiatives, mesures d’urgence, s’ancrent définitivement dans le paysage théâtral. Nous vous invitons à consulter le document de la Jasette de la relève pour connaître certaines initiatives que nous saluons et les solutions que nous imaginons.

Ce printemps, nous rencontrons massivement les finissant.e.s des écoles de théâtre, de formations alternatives et les autodidactes, francophones et anglophones. Dès l’automne, une délégation viendra à votre rencontre :  directions artistiques, conseils des arts et toute organisation qui a le pouvoir d’épauler la relève. Cette lettre est une main tendue. Collègues, nous vous interpellons afin de profiter de la table rase provoquée par la pandémie pour enfin engager un dialogue intergénérationnel. Ouvrons un nouveau chapitre ensemble pour un milieu plus inclusif et plus sain. En toute franchise, vous le savez autant que nous, au-delà d’une relance, nous avons besoin d’une refonte.

Table de concertation de la relève

Composée de : Pascale St-Onge, Josianne Dulong-Savignac, Rosalie Leblanc, Héloïse Desrochers, Marie-Ève Groulx, Alex Trahan, Roxane Drolet, Marc-Antoine Sinibaldi, Laurence Régnier, Olivier Arteau,  Jasmine Kamruzzaman, Kariane Héroux-Danis,  Mélodie Noël Rousseau, Maude Boutin-St-Pierre, Emile Beauchemin

Document de La jasette de la relève théâtrale

Liste de co-signataire:
*Si vous souhaitez soutenir cette lettre en encluant vos nom et prénom à sa liste de signataires, veuillez cliquer ICI 
Vos prénom et nom seront ajoutés ci-dessous. Notez que le chiffre est juste pour comptabiliser le nombre de cosignataires. 

  1. Sauvé Karine
  2. Charland Louisette
  3. Claire Renaud
  4. Brousseau Constance Céline
  5. Goutte Émeline
  6. Zacharie Agn;s
  7. Mallet Mathieu
  8. André Perrier
  9. Collectif Tôle
  10. Plourde Myrand
  11. Blanchard Hélène
  12. Ruel Steave
  13. Ranger, Annie
  14. G.-LaForce, Sarah
  15. Rachel Morse
  16. Emanuel Robichaud
  17. Françoise Dancause
  18. Christian Lapointe 
  19. Sébastien Dodge
  20. D'Amours, Daniel
  21. Grosset Émilie
  22. FREDERIC DUBOIS
  23. Saucier Philippe
  24. Aube St-Amand
  25. Tremblay Patrice
  26. Marie-Ève Lussier-Gariépy
  27. Guillermina Kerwin
  28. Antoine Pelletier
  29. Maxime Brillon
  30. Déziel, Benjamin 
  31. Bariteau Marie-Lou
  32. Cyr Philippe
  33. Morin, Jonathan
  34. Jade Préfontaine
  35. Lise Castonguay
  36. de Repentigny, Vincent
  37. Jocelyn Sioui
  38. Tamara Nguyen
  39. Elisabeth Smith 
  40. Gosselin, Sylvie
  41. Massicotte Sarah
  42. François Destochers
  43. Perreault Marilyn
  44. Marc-Antoine Brisson
  45. Anne-Sophie Tougas
  46. Eric Yelle
  47. Gascon, Jean-François
  48. Antonia Leney-Granger
  49. Dufresne-Deslières, Clémence
  50. Leclerc Julie
  51. Desbois Sylvie
  52. Ferland Caroline
  53. William Couture
  54. Charlie Cohen
  55. Morin, Mikaël
  56. Normand Olivier 
  57. Camille Giguère-Côté
  58. Gaspard Philippe
  59. Gabriel-Antoine Roy
  60. Charlotte Gagné-Dumais
  61. Laurence Laprise
  62. Antoine Jean
  63. Buret Anthony 
  64. Louiza Guira
  65. Michel Marc Bouchard
  66. Filion Ghyslain
  67. Brousseau Constance Céline
  68. Antoni Castonguay
  69. Molina Kena
  70. Quintal Marjolaine
  71. Gagnon Marie Eve 
  72. Olivier Morin
  73. Babin José
  74. Éloïse Guertin
  75. Brassard Samuel
  76. Marie Line Bouthillette
  77. Laplante, Marie-Anne
  78. Florence Bisson
  79. La Bissonniere Anick
  80. Haentjens Brigitte
  81. Fecteau-Nadeau, Laurent
  82. Fabrice Girard
  83. Bourgeois Catherine
  84. Noémie Calderòn Tremblay
  85. Gascon Nathalie 
  86. Patrick R.Lacharité
  87. Maxime Couroux
  88. Gauthier Marine 
  89. Audrey Belzile
  90. Létourneau Dannye
  91. Gourdeau, Marc
  92. Claude Des Landes
  93. Odile Gagné-Roy
  94. P-O Roussel
  95. Claire seyller 
  96. Girard, Jonathan
  97. Jacinthe Racine
  98. Anneke Brier 
  99. McDougall Anne
  100. Binette Pascal
  101. Sara Karel Chiasson
  102. Jean-Guy Côté
  103. Lacas Sylvain-Alexandre
  104. Desbaillet Nine
  105. Amélie Labrosse
  106. Katherine Céré
  107. Leblanc Manon
  108. Lapierre Janie
  109. Séguin Nathalie
  110. Xavier Inchauspé
  111. Jelena Djukic
  112. Marsolais-Roy Andréa 
  113. Antoine Bédard
  114. Jade barshee
  115. Clavet, Samantha
  116. Mongrain, Etienne
  117. Josiane Proteau
  118. Dubois, Nicola
  119. Samuel Patenaude
  120. Menka Nagrani 
  121. Marquis Étienne
  122. Rachel Billet
  123. Louis-Seize Jasmin
  124. Bilodeau, Suzie
  125. Dubois Patrice
  126. Charlotte Moffet
  127. Virginie Daigle
  128. Janie Faucher-Roy
  129. Eric Jean
  130. Dubé Michaël
  131. Abdallah Rasha 
  132. Gariépy Jérémie
  133. Noël-Ferland
  134. Jules Bourdon-Ronfard
  135. Bich Clara
  136. Côté, Guy-Philippe
  137. Paré Solène
  138. Gauvin Émilie
  139. Maheux, Marilou
  140. La Frenière Étienne
  141. Des Alliers Charlotte
  142. Luc-Olivier Boutet 
  143. Sophie St-Pierre
  144. Angela
  145. Bartkowiak Isabelle
  146. Mikaël Vitali 
  147. Marcoux Jocelyne
  148. Ben Youssef Nabila
  149. Geneviève Labelle
  150. Marquis Étienne
  151. Thériault, Annie Kim 
  152. Philippe Boutin
  153. Genest Martin
  154. Laval Sarah 
  155. Esthel Rousse
  156. David Bourgeois
  157. Lauriane Derouin
  158. Ledoux Pierrette
  159. Myriam Stéphanie Perraton Lambert
  160. Mary Xavier
  161. Véronique Lavoie-Marcus
  162. Guay Deschênes, Mariloi
  163. Caron, Jérémie
  164. Flavie Lemeée
  165. Catherine Lapointe
  166. Jeanne Dupré
  167. Geoffrey Gaquere 
  168. Romy Bouchard
  169. Fouquet Florence
  170. Lorraine Pintal
  171. Vicky Rusnack
  172. Athéna Whitton-Clément
  173. Lacaille Foster, 
  174. Thomas Lapointe
  175. Clémence Léveillé 
  176. Pires, Hugo
  177. Antoine Cusson
  178. Karine Harbec
  179. Quenneville, Delphine
  180. Pouliot Sylvie
  181. Dion, Sara
  182. Eloise Bastien
  183. Nadeau, Carole
  184. Lefebvre Marie-Eve
  185. Desautels, Valérie
  186. Charlène Beaubien
  187. Jean-Simon Traversy
  188. Gendron, Nicolas
  189. Brassard, Céline
  190. Julie Fournier
  191. Tremblay Pierre
  192. Samuel-Leduc Elodie

---
Pour plus des renseignements : 

Benoît Arcand

releve@cqt.qc.ca 

Politique éditoriale | Crédits
© Copyright 2022 | Tous droits réservés. Conseil québécois du théâtre.