Conseil québécois du théâtre
actualite
OrangeNoyée, Prologue, capture d'écran avec Stephie Mazunya
Engager les publics
Numérique | 15 mars 2021 | PARTAGER :        

Engager les publics


Après Exister sur le web, le comité numérique a réfléchi autour de l’axe Engager les publics. Comment les outils numériques peuvent-ils permettre d'augmenter l'engagement des publics? Comment des solutions numériques peuvent-elles se transformer en outils tangibles pour la médiation culturelle? Quelle place pour l’audionumérique dans le milieu du théâtre?

Voici certains des questionnements au centre de notre dernière rencontre! 
 


La relève contribue à la réflexion sur le numérique : étude de marché en arts de la scène

Depuis la fermeture des salles et des théâtres, nombreuses sont les études qui tentent de comprendre les comportements du spectateur par rapport à l’offre des spectacles en ligne. Quelle formule numérique est la plus gagnante? Quel est le potentiel de monétisation des spectacles? Ce sont les questions que se posent Carlos Costa, finissant de la Maîtrise en administration de l’ESG UQAM, avec une spécialisation en marketing numérique. Bien que dans son étude(octobre-novembre 2020) une attention particulière soit portée aux arts du cirque, un portrait plus général sur l’offre numérique en arts de la scène y est dressé, avec des éléments de réponse et des questionnements qui s’appliquent aussi au milieu du théâtre. 



Compagnie: Compagnies Productions Quitte ou Double, Compagnie Obskené et Grec Festival de Barcelone
Pièce Intersections, présenté en ligne et multilingue avec sous-titres.


Au cœur de son étude un public jeune : âge moyen 35 ans, pour la plupart basé à Montréal (75%), pas d’enfants, avec un degré d’éducation supérieur et un revenu annuel brut qui laisse penser à des professionnels en début de carrière. Légèrement plus de la moitié des répondants (50.5%) dit avoir assisté à un événement culturel en ligne. C’est la variété qui l’emporte, avec des spectacles d’humour et de cirque, suivis par la musique, la chanson et le théâtre. Lorsqu’on questionne Carlos sur ce classement en quatrième position, il nous rappelle que l’offre de spectacles de théâtre en ligne est plus faible que celle des autres catégories; une plus grande présence des spectacles théâtraux en ligne pourrait modifier ce classement. 

L’une des questions soulevées à maintes reprises dans les débats autour de la diffusion en ligne est celle de la tarification : comment fixer un prix alors que la qualité technologique des équipements de visionnement varie chez « les spectateurs à domicile » ? Alors que de façon générale le contenu numérique a été visionné sur un ordinateur, seulement 13% des répondants à cette étude affirment avoir eu une expérience négative. Toutefois, même si le niveau d’appréciation de l’expérience semble élevé et qu'une majorité de répondants indiquent que la COVID-19 n’affecte pas leur capacité de payer, ils sont prêts à payer moins de la moitié du prix habituel pour un spectacle en ligne.

Ceci nous ramène aux pressions qu'exercent la gratuité et les tarifs réduits des contenus artistiques diffusés en ligne sur tout l'écosystème, et à l'urgence de trouver des moyens de protéger les droits des artistes alors que la diffusion numérique prend de l'ampleur. En dehors du milieu du théâtre, Carlos Costa a pu identifier le Festival Classica comme un exemple de pratique équitable (pour en savoir plus, lire l’article Le concert classique réinventé, paru dans Le Devoir le 23 novembre 2020).

Enfin, les GAFAM (Facebook et YouTube) se placent à la tête du classement des plateformes de diffusion les plus appréciées par les répondants. C’est le côté social d’interaction qui attirerait le public vers ces réseaux. Les sites des présentateurs des événements seraient trop rigides, peu enclins à l’échange, et trop souvent affectés par des problèmes techniques. Quoique ce constat soit assez troublant pour le milieu professionnel, rappelons qu’un soutien a été offert et les initiatives continuent à émerger tel est le cas de la trousse d’outils pour la webdiffusion des arts de la scène (Duceppe et Le Trident pour TAI), vouée à être partagée avec tout le milieu des arts vivants et disponible dans la prochaine année.


Dispositifs de médiation numérique dans les arts de la scène

Le CQT poursuit son engagement dans le projet de recherche Dispositifs de médiation numérique dans les arts de la scène, né du partenariat entre l'UQTR, le CRILCQ et le LRPC, ainsi que trois regroupements ralliant les arts de la scène au Québec, soit le Conseil québécois du théâtre (CQT), le Regroupement québécois de la danse (RQD) et En piste (EP), regroupement en arts du cirque.  

Grâce à ce partenariat, un état des lieux des pratiques actuelles de médiation culturelle et numérique a été dressé par l’équipe de chercheurs. L’analyse des résultats du volet qualitatif vient de se terminer et enrichit les données du volet quantitatif de l’enquête, paru en juin 2020. Il était apparu, ici, que les potentialités offertes par les outils de médiation, conventionnels ou numériques, sont encore faiblement exploitées dans les milieux des arts de la scène au Québec. Les faits saillants des deux volets seront prochainement diffusés à grande échelle, pour répondre aux besoins variés des organismes en arts de la scène qui développent des projets de médiation culturelle.   

Dans le même sens, l’équipe travaille à la réalisation d’un inventaire critique des dispositifs de médiation mis en place depuis 2000, ainsi qu’à la création d’un guide de pratiques inspirantes en médiation numérique. La question de l’évaluation du rendement des activités de médiation sera également abordée. Restez à l’affût! 


De Rekall à MémoRekall : un outil de médiation numérique qui redonne forme et mémoire à l'oeuvre   

Notre ADN, Raffaela Siniscalchi, s’est intéressée au travail de Clarisse Bardiot, maître de conférences et chercheuse sur le théâtre contemporain et les humanités numériques à l’Université polytechnique Hauts-de-France, ainsi qu’au CNRS. Mme Bardiot a un lien très fort avec le Québec, car c’est ici que ses recherches sur la relation entre l’artiste et l’ingénieur ont pris de l’ampleur. En 2005, elle obtient la bourse de chercheur-résident de la Fondation Daniel Langlois, à Montréal, pour une recherche sur 9 Evenings, Theatre & Engineering, puis contribue au projet international DOCAM sur la documentation et la conservation des spectacles à composantes technologiques. 

De ce travail de recherche, naît REKALL. Ce prototype de logiciel, fonctionnel et libre d’accès, a été conçu pour soutenir les artistes, les équipes techniques et les chercheurs dans la phase de création d’une œuvre ou d’adaptation pour une reprise, mais encore à des fins de conservation des créations artistiques. Rekall saisit les métadonnées à partir d’un ensemble des documents d’une production, pour en faire ressortir les informations principales qu’il analyse et qu’il « remixe », en proposant une vision d’ensemble de l’œuvre. À travers Rekall, on peut tracer les comportements créatifs, remonter à l’historique du processus de création, repérer et annoter les documents les plus pertinents et, enfin, des informations nouvelles peuvent aussi faire surface!    

L’outil montre son efficacité et, en 2015, Clarisse Bardiot et son équipe sont appelés à aller plus loin dans les recherches par le Ministère de la Culture français. Le développement de MEMOREKALL représente un important avancement dans le domaine de la médiation numérique du spectacle vivant. Avec cette application web, libre et gratuite, le groupe fait mûrir l’idée de la vidéo comme épine dorsale du processus de documentation d’une œuvre. Avec le temps, l’application est utilisée non seulement par les artistes, mais aussi dans des projets scolaires, par les enseignants et par les étudiants, dans la recherche, dans le milieu de l’édition, et par les institutions culturelles.

En insérant un lien vidéo, Youtube ou Viméo, l’utilisateur peut créer une capsule dans laquelle il peut insérer des liens web, agrafer une sélection de documents (images, textes, etc.) et ajouter des annotations. La capsule peut être ensuite hébergée dans les plateformes vidéo de son choix, et offre un accès direct aux documents externes et aux pages web reliés. L’utilisateur peut ainsi centraliser l’information à un même endroit et la partager, en un seul lien, avec ses collaborateurs ou avec le public.

Que vous soyez metteur en scène, marionnettiste, chorégraphe, artiste de cirque ou plasticien, vous pouvez utiliser MemoRekall pour :

  • Avancer dans la création artistique et analyser les répétitions;

  • Documenter votre processus de création; 

  • Partager les documents de production/distribution avec vos partenaires;

  • Diffuser votre travail

Annotations, sites web avec informations supplémentaires, fiches techniques, crédits, dossier de presse, notes d’intention, photographies de scénographie : tout peut converger dans MemoRekall qui, simple et versatile, peut être utilisé aussi pour créer votre portfolio numérique!
 

Pour aller plus loin:

►Balado: On produit de plus en plus de balado, d’où l’importance de bien cibler son public et de ne pas chercher à « s’adresser au plus grand nombre ». Un balado qui a du succès s’adresse souvent à un public spécifique et couvre un thème précis! 

►Créer… des ponts avec le public: Cette capsule vidéo est est l'enregistrement du cinquième atelier de la série « Après la pluie », une initiative de Culture pour tous. L’engagement avec les citoyen·ne·s en temps de pandémie: Comment (re)mobiliser les publics, (re)développer le bassin de spectateurs et (re)situer le rôle des passeurs culturels?

►Séries de tables-rondes bilingues: Dreaming the Future – Session 2/3. La seconde d’une série de tables-rondes bilingues organisées par le CNA, rassemblant des professionnels canadiens des arts de la scène travaillant avec le public jeunesse. Comment les représentations virtuelles peuvent améliorer votre pratique artistique ou amener un public nouveau en salle?

►Atelier en théâtre d'ombres pour les aîné.e.s: Pas d'âge pour la marionnette! organisé par Casteliers, dans le cadre des Journées de la culture 2020. Un projet inspirant de médiation culturelle consacré aux aîné·e·s, pour laisser libre cours à l’imagination, explorer l’art ancestral du théâtre d’ombres et échanger à distance.
 




Balado – C'est juste du théâtre
 
Avec comme mandat le développement d’une stratégie numérique par l’émission d’avis consultatifs, le comité numérique réunit différents acteurs du secteur théâtral et du milieu culturel, répondant à la nécessité de mobiliser le milieu face aux défis du numérique et de le concerter devant la pluralité des pratiques et des besoins.


L'ADN DU CQT — UNE RESSOURCE POUR VOUS ACCOMPAGNER
Des questions, projets, inquiétudes, études, accompagnement, co-développement ou stratégies en lien avec le numérique ?
Contactez l'agente de développement numérique du CQT : Raffaela Siniscalchi
Politique éditoriale | Crédits
© Copyright 2021 | Tous droits réservés. Conseil québécois du théâtre.