Conseil québécois du théâtre
actualite
Théâtre Jean Duceppe © Eric Demers Photo
Mesures structurantes et revendications du milieu théâtral
1er octobre 2020 | PARTAGER :        

Suite à la rencontre de notre présidente avec le cabinet de la Ministre Roy et à l’engagement répété de la part de différentes voix gouvernementales assurant qu’une ou des mesures seraient annoncées ce vendredi, le Conseil québécois du théâtre(CQT) a fait parvenir à la ministre de la Culture et des Communications une lettre détaillant les mesures structurantes que le milieu théâtral revendique.
 


1. Assurance diffusion en cas de fermeture
Les critères de la santé publique ayant prévalus la décision d’une deuxième fermeture nous restent inconnus, mais ils nous laissent du moins croire qu’il faille nous attendre à ce que ce ne soit pas la dernière. Pour que les producteurs et diffuseurs puissent s’engager dans une programmation, il est primordial qu’ils se libèrent du risque financier invivable que représentent ces fermetures potentielles, véritables épées de Damoclès suspendues au-dessus de leur tête. Nous demandons au gouvernement de mettre sur pied une assurance qui absorberait l’entièreté des frais encourus par le remboursement des billets lié à l’annulation de représentations, que ce soit celles d’octobre ou celles affectées par une fermeture prolongée ou subséquente.


2. Appariement sur les billets vendus, rétroactifs au début de la présente saison
Malgré la précarité dans laquelle la crise a plongé notre milieu, une offre théâtrale a été proposée au public québécois. Celui-ci étant limité par les mesures de distanciations, les spectacles sont souvent présentés à pertes. Pour diminuer celles-ci (et embaucher un maximum d’artistes et artisans), nous demandons un appariement sur les billets vendus.


3. Bonification du budget au CALQ à la hauteur de 50M$ pour soutenir la recherche, la création et la production
Le programme de bourse de recherche et création du CALQ a été inondé de dépôts de projets, mais n’avait les moyens que d’en soutenir une poignée. Les créateurs sont visiblement inspirés et prêts à se mettre au travail. Il faut donc, de toute urgence, que le budget du CALQ soit bonifié de façon substantielle pour répondre à la demande.
 


Nous souhaitons, par ces revendications, rappeler au gouvernement Legault la nécessité de soutenir l’écosystème théâtral dans son entièreté. Notre milieu, déjà plongé dans une crise sans précédent par le premier confinement, se voit aujourd’hui poussé au bord du gouffre. Nous attendons beaucoup des annonces de vendredi afin de reprendre confiance et courage.

Politique éditoriale | Crédits
© Copyright 2021 | Tous droits réservés. Conseil québécois du théâtre.