Conseil québécois du théâtre
Le CQT souffle ses 25 bougies!

15 décembre 2008


Le Conseil québécois du théâtre rassemble le milieu théâtral 
pour son vingt cinquième anniversaire

 

Le Conseil québécois du théâtre (CQT) convie sa communauté pour célébrer ses 25 ans d'existence, ce soir à l'Usine C. La fondation du CQT remonte aux premiers États généraux du théâtre professionnel tenus en 1981. La communauté théâtrale décidait alors de se doter d'un organisme dont le mandat serait la défense des intérêts artistiques, moraux, professionnels et économiques du théâtre au Québec. Le Conseil québécois du théâtre était officiellement institué en novembre 1983. Comme l'écrivait un de ses anciens présidents, Pierre MacDuff : « L'ensemble du milieu théâtral professionnel, tous métiers, toutes régions, toutes distinctions confondus, a souhaité se doter d'une instance qui puisse représenter l'entièreté du théâtre et qui soit habilitée à intervenir sur des questions touchant l'art théâtral, tel qu'il s'exerce au Québec. »

Vingt-cinq ans plus tard, le CQT est devenu un acteur de premier plan et toujours présent sur tous les fronts, là où la défense des droits et des intérêts des praticiens et des organismes de théâtre s'avère fondamentale. Par ses interventions régulières auprès des pouvoirs publics, ses mémoires et les multiples études qu'il a dirigées, le CQT a contribué à une reconnaissance de plus en plus large de la pratique professionnelle du théâtre québécois. L'actualité politique de cet automne et les incertitudes causées par le gouvernement fédéral en matière d'art et de culture démontrent encore une fois la pertinence des mandats du CQT et les combats incessants qu'il doit mener.

Le CQT assume un rôle essentiel de concertation au sein du milieu théâtral afin de se faire porte-parole des intérêts des compagnies, des associations et des professionnels de la scène. C'est ce que résume un autre ancien président, Alain Fournier : « Le travail du CQT est d'abord et avant tout de porter la voix concordante du milieu théâtral, une voix qui a su rencontrer l'intérêt général, chaque membre y trouvant aussi son intérêt particulier. » Les questions et les problématiques qui touchent l'art théâtral sont fort nombreuses, comme en témoignent les multiples dossiers traités avec succès par le CQT au cours des vingt-cinq dernières années. Ces succès résultent avant tout des efforts concertés des différents conseils d'administration et des nombreux comités de travail mis sur pied au sein du CQT. Actuellement présidé par Martin Faucher, de grands noms du théâtre québécois se sont succédé à la présidence du Conseil québécois du théâtre : Jean-Luc Bastien, Catherine Bégin, Normand Chouinard, Louisette Dussault,   Gilles Pelletier, Alain Fournier, Pierre MacDuff et Paul-Antoine Taillefer.

Aujourd'hui, le CQT reste fidèle à sa mission tout en menant les chantiers liés aux axes définis par les propositions votées lors des Seconds États généraux du théâtre tenus en octobre 2007. « Depuis la tenue des Seconds États généraux, le CQT connaît un nouveau souffle et voit la communauté théâtrale québécoise plus soudée que jamais. Il revient maintenant au Conseil québécois du théâtre de porter la vision d'avenir de tout son milieu. » souligne avec fierté Martin Faucher.

- 30 -

 

Politique éditoriale | Crédits
© Copyright 2018 | Tous droits réservés. Conseil québécois du théâtre.