Conseil québécois du théâtre
actualite
Le milieu théâtral adopte à l'unanimité une résolution condamnant le jugement interdisant de fumer sur scène.
17 novembre 2021 | PARTAGER :        

Par Javier Garcia - Responsable des communications

Le milieu théâtral adopte à l'unanimité une résolution condamnant le jugement interdisant de fumer sur scène.

 

Montréal, le 17 novembre 2021. Lors de l’Assemblée générale annuelle du Conseil québécois du théâtre, ses membres ont adopté une résolution condamnant le jugement récent de la Cour du Québec à propos de la cigarette sur scène en raison du danger que ce jugement représente pour la liberté artistique, cœur de la pratique théâtrale.

 

Proposée par Marc-Antoine Malo, président de l’association Théâtres associés inc. (TAI) et codirecteur-général et directeur administratif du Trident, la résolution vise non seulement à ce que les porte-parole condamnent publiquement le jugement, mais aussi à « établir les meilleurs moyens pour soutenir concrètement les démarches juridiques des théâtres du Trident, de la Bordée et Premier acte.»

 

La résolution approuvée à l'unanimité s’inquiète « des conséquences du récent jugement de la Cour du Québec concernant la cigarette sur scène » et « tient à rappeler les dangers de judiciariser la liberté artistique ».

 

Pour les coprésidentes du CQT, Laurence Régnier et Rachel Morse: « Le milieu s'entend pour dire que le jugement de la cour est aberrant et qu'il ouvre la porte à plusieurs dérives qui pourraient compromettre la liberté artistique. Nous sommes inquietes qu'une telle décision  influence les contextes de création de façon défavorable et contraigne les artistes à dénaturer leurs processus et ainsi réduire leur capacité à refléter la vraie vie d'une façon juste, plurielle et réaliste. Et si nous croyons aussi que la sécurité des spectateurs et des travailleurs des arts de la scène est une priorité, l'impact d'une cigarette de sauge fumée sur scène est minime comparé aux répercussions légales d'un tel verdict sur notre milieu » 

 

Lors de la discussion, plusieurs voix ont insisté sur le fait que ce jugement ouvre la porte à de nombreux freins pour la liberté artistique et cela pourrait ouvrir dangereusement la porte à judiciariser la pratique. La discussion s’est donc conclue par un fort appui aux trois théâtres et un vif rejet du jugement de la cour.  

 

Ce sujet fera l’objet de discussions lors des prochaines rencontres du conseil d’administration du CQT qui analysera les meilleurs moyens de soutenir les trois théâtres impliqués considérant que l'ensemble de la communauté théâtrale pourrait subir le contre-coup de cet événement si le jugement n’est pas renversé.

À propos du CQT :

Le Conseil québécois du théâtre réunit et représente les praticien.ne.s et les organismes de théâtre professionnel du Québec afin de favoriser le développement et le rayonnement de l’art théâtral dans toute sa diversité. https://cqt.ca/ 
 

Pour plus des renseignements : 

Javier Garcia,

Responsable des communications au CQT

Politique éditoriale | Crédits
© Copyright 2021 | Tous droits réservés. Conseil québécois du théâtre.