Conseil québécois du théâtre
actualite
Budget du Québec 2019-2020
25 mars 2019 | PARTAGER :        
Un premier budget rassurant mais sans éclat pour les arts et la culture
 
 Après une campagne électorale où les arts et la culture ont été abordés par le petit bout de la lorgnette, le premier budget du gouvernement Legault tend à rassurer le Conseil québécois du théâtre (CQT).
 
Les investissements inscrits au budget provincial pour la culture et la communication sont d’un montant de 1,3 G$ soit finalement 1,27 % des dépenses de l’État. Le CQT salue cette hausse : près de 300 M$ seront ajoutés au budget de la culture au cours du mandat de François Legault. Néanmoins, bien que le ministre des finances, Éric Girard, ait annoncé avoir rempli sa promesse d’octroyer à la culture plus de 1 % des dépenses de l’État, le CQT tient à donner l’heure juste : cette part atteignait déjà 1,20 % lors de l’année budgétaire qui se termine. Nous sommes encore très loin de la barre des 2 % préconisée par la Coalition La culture, le cœur du Québec.
 
Le ministre Girard a également annoncé le maintien des crédits alloués à la Politique culturelle sans en dévoiler l’affectation. Les mots « Politique culturelle » ont même disparu des 400 pages du plan budgétaire. Il y a là matière à question. Le CQT restera donc vigilant et demande plus de transparence quant à l’attribution des crédits inscrits au Plan d’action de la Politique culturelle.
 
Le CQT souligne l’octroi au ministère de la Culture et des Communications (MCC) d’une enveloppe de 135 M$ sur cinq ans pour favoriser l’accès à des sorties culturelles et enrichir le contenu des bibliothèques scolaires. Cependant, pour 2019-2020, 15 M$ sont pigés à même le Fonds de suppléance, tout comme les 10,5 M$ promis pour encourager la créativité culturelle. Le fait de prélever ces montants à même ce fonds destiné à combler les ressources insuffisantes de certains programmes ou ministères ne garantit pas pour autant la pérennité des actions pour lesquelles ils sont utilisés. Le CQT appelle donc le gouvernement à clarifier la récurrence des montants inscrits au budget pour la culture et issus du Fonds de suppléance.
 
L’augmentation du budget du Conseil des arts et des lettres (CALQ) faite en 2018-2019 est maintenue. Une mesure de 32,5 M$ (6,5 M$ par année sur 5 ans) pour le CALQ et la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) est annoncée afin de stimuler l’entrepreneuriat culturel. Or, la reconduite des mêmes montants versés pour les programmes d’aide du CALQ laisse penser que cette mesure destinée à « adapt[er] l’offre de soutien du CALQ pour accroitre la fibre entrepreneuriale des artistes et les soutenir dans leurs stratégies d’affaires et de mise en marché » entrera en concurrence avec les sommes destinées à la création artistique. Le CQT s’inquiète de ce changement de cap et rappelle qu’avant même de pouvoir mettre en marché leurs œuvres, la plupart des artistes peinent à créer et à vivre dans des conditions décentes.
 
Certes, ce premier budget du gouvernement caquiste rassure, mais après des années d’austérité, il est encore loin de combler les nombreux besoins du milieu théâtral et des autres secteurs artistiques. Le CQT va poursuivre sa collaboration avec le MCC et reste déterminé à travailler de pair avec le gouvernement Legault pour le développement des arts et de la culture.
Politique éditoriale | Crédits
© Copyright 2019 | Tous droits réservés. Conseil québécois du théâtre.