12e Congrès québécois du théâtre, nov 2011

Regards sur le 12e Congrès 

 
   
 
 Photos Mathieu Rivard 


« Nous aurons les institutions que nous voulons ! »

Les 4 et 5 novembre dernier, le Conseil québécois du théâtre conviait sa communauté à une réflexion collective sur le thème du théâtre institutionnel et de sa contribution au développement de l’art théâtral. Issus de la relève ou de compagnies établies, du secteur de la diffusion et des festivals, à titre d’interprète, de concepteur, d’auteur dramatique ou de travailleur culturel, plus de 150 participants ont pris part à ce 12e Congrès québécois du théâtre.

La reconnaissance du théâtre institutionnel au sein de l’organisation actuelle du milieu théâtral a donné lieu à de nombreux échanges stimulants ainsi qu'à des prises de paroles passionnées et lucides, dont ont pu prendre acte les représentants des conseils des arts présents à titre d’observateurs. Plusieurs préoccupations entourant la notion de théâtre institutionnel ont été exprimées, telles que le décloisonnement des œuvres d’un lieu en vue d’une plus large circulation, l’enjeu que représente une reconnaissance des théâtres institutionnels en région, le manque de réseaux favorisant les transferts de savoir-faire ainsi que la révision du mode d’évaluation des théâtres institutionnels.

Après de nombreux débats et discussions enlevantes, les participants, témoignant d’une volonté manifeste de reconnaître les théâtres institutionnels, ont adopté trois propositions majeures. Les participants se sont positionnés unanimement en faveur d’une charte du théâtre institutionnel qui propose une définition de l’institution théâtrale et dessine une matrice encadrant les rôles et responsabilités du théâtre institutionnel. La rédaction finale de cette charte prendra en compte les précisions et bonifications préconisées par l'assemblée et sera effectuée par un comité de suivi que mettra rapidement sur pied le CQT. Ce comité entreprendra ses travaux d'ici la fin du mois de novembre, puisqu’une seconde proposition demande que la version définitive de cette charte soit déposée au Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) d’ici le 1er février, date qui correspond au dépôt des demandes quadriennales de subvention. La troisième proposition formule une demande adressée au ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine (MCCCF) pour qu’il se dote d’un fonds permanent destiné à soutenir l’entretien des lieux de diffusion et/ou de production de théâtre.

Au travers de ce congrès, les participants ont vécu des moments vivifiants et des échanges sincères, mais avec le regard résolument tourné vers l'avenir. L'expression d'une volonté commune et hautement affirmée pour la reconnaissance des théâtres institutionnels représente à n’en pas douter un tournant marquant, voire historique, pour le milieu théâtral québécois.

 

 

 

► Version française 

► English version 

 

DOCUMENTS 

► Cahier du participant

► Choix du thème

► Rapport du comité Institution théâtrale

► Tables de concertation