État d'urgence 2017




 
Le mardi 28 mars 2017, le gouvernement Couillard présentait son budget 2017-2018 dans lequel aucun investissement n’était prévu pour soutenir les créateurs, producteurs et diffuseurs des arts de la scène, en particulier du théâtre. Compte tenu de la stagnation du budget du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) et alors que celui-ci met en oeuvre une réforme d’envergure de ses programmes d’aide publique, l’absence de crédits supplémentaires compromet sérieusement le devenir professionnel des artistes, compagnies et institutions.

À la suite du dépôt du budget 2017-2018, le Conseil québécois du théâtre organisait une série d'actions afin de sensibiliser le gouvernement du Québec sur l'état d'urgence du secteur des arts et des lettres et sur la nécessité d'un investissement de 40 M$ dans les programmes du CALQ :
 
  • Communiqué publié après le dépôt du budget 2017-2018
  • Rassemblement du 24 avril en collaboration avec le Mouvement pour les arts et les lettres
  • Lettre signée par dix présidences de regroupements disciplinaires et adressée au ministre M. Luc Fortin
  • Pétition signée par 3 700 artistes, écrivains, travailleurs culturels et citoyens et adressée au premier ministre, M. Philippe Couillard, au président du Conseil du Trésor, M. Pierre Moreau et au ministre de la Culture, M. Luc Fortin

​NOTE
Environ 500 signataires de la pétition ont préféré garder l'anonymat. Ceux-ci ne figurent donc pas dans la liste en pièce jointe.